Économisez dès aujourd’hui en choisissant le gaz naturel

Le gaz naturel est plus économique que le mazout et l’électricité. Utilisés seuls ou en mode combiné, les appareils à gaz naturel produiront l’eau chaude qui vous permettra de répondre rapidement aux besoins énergétiques de l’édifice tout en réduisant votre facture.

Quand on construit, c'est sûr qu'on exige le gaz naturel. Il n'y a rien de plus performant et rentable pour le chauffage et l'eau chaude. Les clients sont donc plus confortables et, grâce aux économies d'énergie, on l'est nous aussi.

Éric Paquette, copropriétaire d'Impéria Hôtels et Suites

Graphique comparant les coûts d’énergie annuels1 pour une consommation équivalente à 3 687 m3 (100 % procédé).

Eau chaude : vos options d'appareils à gaz naturel

Plusieurs appareils à gaz naturel sont disponibles pour les besoins en eau chaude de votre entreprise. Que vous possédiez un commerce de détail, un entrepôt, un immeuble à bureaux ou tout autre type de bâtiment commercial, il existe des solutions. Consultez la liste des appareils les plus populaires pour l'eau chaude et découvrez les subventions qui y sont associées.

Étude de cas

Plusieurs établissements ont décidé de choisir le gaz naturel comme source d'énergie afin de réduire leurs coûts énergétiques et de réinvestir l'argent économisé pour améliorer la compétitivité de leur entreprise.

Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke

La construction de l’Hôpital Fleurimont, qui fait maintenant partie du CHUS, remonte aux années 1960, et sa conversion au gaz naturel aux années 1980. À l’époque, les objectifs de la conversion étaient clairs : économiser et réduire les émissions polluantes. Aidé de précieuses subventions, le centre hospitalier s’est naturellement tourné vers le gaz naturel.

Lire l'étude de cas complète

1. Les rabais sont applicables aux bâtiments situés sur le réseau gazier d'Énergir et dotées d’équipements d'appareils de chauffage central, à condition que ceux-ci ne comportent pas de thermopompe ou de système de chauffage en bi-énergie. Le montant de l’aide financière est déterminé en fonction de la consommation de gaz naturel prévue, du type d'équipement à installer et du montant total de l’investissement. Le total de 15 % correspond à un client potentiel qui installe un générateur d’air chaud à gaz naturel d’une capacité de 10 000 m3. Les rabais sont sujets à l'approbation de crédit et à l'admissibilité au programme de rabais à la consommation de gaz naturel et au programme d'efficacité énergétique. D'autres conditions peuvent s'appliquer. Les conditions du programme et les montants d'aides financières sont sujets à modification sans préavis. La signature d'un contrat d'approvisionnement de gaz naturel de cinq ans est requise. L'aide financière ne sera versée qu'après l'installation des appareils à gaz naturel. Les critères d'admissibilité figurent dans les textes du programme de rabais à la consommation approuvé par la Régie de l'énergie, dont une copie peut être transmise sur demande.

2. Les rabais sont applicables aux entreprises situées sur le réseau gazier d'Énergir et dotées d'appareils de chauffage central au mazout, à condition que ceux-ci ne comportent pas de thermopompe ou de système de chauffage en bi-énergie et que la consommation annuelle du nouvel appareil envisagée soit d’au moins 3 600 m3 de gaz naturel. D’autres conditions peuvent s’appliquer. Le rabais peut varier selon l'équipement installé et d’autres facteurs. D'autres conditions peuvent s'appliquer. Les conditions du programme et les montants d'aides financières sont sujets à modification sans préavis. Pour bénéficier de l'aide financière, vous devez signer un contrat d'aide financière avec Énergir ou un Partenaire certifié en gaz naturel d'Énergir. 

1-2 : Les coûts pour la conversion au gaz naturel incluent des frais de raccordement de base de 300 $. Un montant supplémentaire peut s’ajouter si une extension du réseau gazier est nécessaire, en plus d’une contribution additionnelle en fonction de la consommation prévue de gaz naturel.

3. Selon les prix en vigueur du 1er novembre 2019 au 31 octobre 2020. Basé sur les tarifs d'Énergir et ceux d’Hydro-Québec approuvés par la Régie de l’énergie (en fonction d’une consommation électrique de base), et les prix à la rampe du mazout à 2 % de souffre incluant notamment le transport, la distribution ainsi que le SPEDE.